Actualités, Arts & Culture

25 ans de plaisir

0 89
Photo: archives, « Je veux voir Mioussov » par le Théatre de la Loutre, 1993

 

Un quart de siècle… ce n’est pas tous les jours qu’une organisation amateure franchit ce cap, qui plus est dans une région à faible bassin de population comme la nôtre.

L’histoire a pourtant débuté en 1991, lorsque Réal Couture et quelques collègues décident de monter un spectacle à partir de l’œuvre de Molière « Le Médecin malgré lui ». Ils avaient alors présenté leur pièce au Festival international de Victoriaville et remporté le 3e prix. Grâce à l’élan d’énergie apportée par cette récompense, l’équipe se met en tête de créer une troupe de théâtre amateur au Témiscamingue. Après plusieurs suggestions, le nom de « Théâtre de la Loutre » en référence à la rivière du même nom, qui sillonne une grande partie du territoire témiscamien, sera retenu.

C’est ainsi qu’en 1993, la troupe présente son premier spectacle « Je veux voir Mioussov », seule pièce qui verra monsieur Couture comme acteur. Par la suite ce dernier assurera les mises en scène de toutes les productions jusqu’à aujourd’hui. Le créneau de la comédie, choisi depuis le début, est assumé pleinement par monsieur Couture : « Il y avait déjà du théâtre de création, assuré par le Tandem. Nous avons opté pour la comédie. Nous sommes dans la détente, le divertissement. » L’idée est de travailler en ayant le plus de plaisir, une constante pour la troupe de la Loutre. Une production habituelle nécessite 8 à 9 mois de préparation, traduite en centaines d’heures d’implication bénévole. Monsieur Couture admet aussi que pour des amateurs, le rythme de la comédie reste plus facile à aller chercher que les émotions complexes du théâtre dramatique.

Autre constante, le soutien du public. En 25 ans, les Témiscamiens n’ont jamais renié la troupe du Théâtre de la Loutre qui affiche complet à chacune de ses représentations. « Sans la population, nous n’aurions pas pu tenir 25 ans. « Nous avons bien quelques partenaires financiers, mais il faut savoir que le théâtre amateur vit à 90% de la billetterie », confie le metteur en scène.

Le public pourra donc apprécier le début des festivités avec la pièce « En attendant bébé », qui sera présenté début novembre au théâtre du Rift, mais Réal Couture annonce qu’une belle surprise attend les Témiscamiens au printemps 2018 pour la célébration des 25 ans. Restez à l’affût des planches!

About the author / 

Guillaume Gonzalez