Actualités, Arts & Culture

Biblio féministe au Centre de Femmes : Une mosaïque de voix féminines

0 24

Le Centre de Femmes du Témiscamingue invitait les femmes et leurs enfants, le 13 février dernier, à l’inauguration de sa Biblio féministe. Ce projet voyait le jour après plus d’une année de travail au sein de l’équipe. Lors du lancement, les personnes présentes ont eu la chance de rencontrer l’écrivaine Jocelyne Saucier, connue notamment pour son succès littéraire mondial; son roman Il pleuvait des oiseaux, également adapté au cinéma l’automne dernier.

Jolyane Bérubé, cogestionnaire et animatrice communautaire, explique que l’idée de cette bibliothèque a germé à la suite de la participation des femmes à leur cercle de lecture. « Depuis plus d’un an, le Centre de Femmes a développé un cercle de lecture féministe. Les femmes qui y participent apprécient ce moment d’échange et de discussion sur différents thèmes abordés dans les livres. L’idée de rendre accessible une belle diversité de livres dans une bibliothèque nous est apparue comme un moyen intéressant d’alimenter l’intérêt pour l’analyse féministe. »

La bibliothèque offre actuellement plus de 400 titres. Parmi ceux-ci nous y retrouvons des ouvrages de référence portant sur la maternité, la politique, l’histoire, le vieillissement, la puberté, femmes dans le monde, etc. Une section littérature est aussi présente et contient des romans écrits par des femmes, de la poésie, du théâtre et romans graphiques. Madame Bérubé est particulièrement fière de la sélection disponible dans la section jeunesse, celle-ci offrant des albums et romans qui sortent des stéréotypes et incitent à la réflexion, l’ouverture et la tolérance.

La réalisation du projet a nécessité un budget d’environ 8000 $. Les fonds proviennent notamment du programme de soutien aux organismes communautaires du ministère de la Santé et des Services Sociaux. Le Centre de Femmes du Témiscamingue réservera une partie de son budget annuel pour l’achat de nouveautés.

« Nous prévoyons aussi avoir des thématiques et mettre en valeur les livres qui s’y rattachent. Par exemple, pendant le mois de l’histoire des noirs (en février) nous allons mettre en valeur les livres d’écrivaines africaines, afro descendantes ou afro-américaines. En novembre, ce sera thématique violence, etc. Ainsi, nous prévoyons animer des activités en lien avec notre bibliothèque comme les cercles de lecture féministe que je mentionnais plus haut. Nous avons donc certains ouvrages en plusieurs exemplaires pour nous permettre de réaliser ces cercles », ajoute madame Bérubé.

L’écrivaine Jocelyne Saucier a offert à l’assistance une allocution de plus de1 h 30 pendant laquelle elle a fait un survol de sa carrière et de sa démarche créatrice. Elle aussi abordé sa vie avec le succès que lui ont apporté ses romans et comment elle a vécu cette expérience. Elle a aussi mentionné qu’au Québec, la femme est très présente dans le milieu littéraire. « Nous sommes l’un des rares endroits dans le monde où l’équilibre hommes/femmes est présent dans le milieu littéraire. Les femmes écrivaines bénéficient de la même visibilité et du même succès que les hommes. Ce n’est pourtant pas le cas dans d’autres sphères artistiques comme le cinéma et la musique », déclare madame Saucier.

Le nom de la Biblio féministe est actuellement provisoire. Un concours est actuellement en cours pour lui trouver un nom. Vous avez jusqu’au 28 février pour y participer.

L’utilisation des services de la bibliothèque est gratuite et ouverte aux femmes et leurs enfants tous les jeudis soir de 18 h à 20 h et pendant les heures d’ouverture du Centre de Femmes.

About the author / 

Mylène Falardeau