Actualités, Ontario

Chronique 100% Témis: Christel Groulx (Boucherie Des Praz)

0 352

Le Journal Le Reflet, en partenariat avec CKVM et TV Témis, est fier de vous présenter 100% Témis. Ne manquez pas les lundi à 19h, et ce, jusqu’au 30 octobre, le talk-show 100% Témis à TV Témis. En complément au contenu de l’émission, le Reflet vous présente cette chronique sous forme d’entrevue question-réponse.

 

D’où vient le nom « Des Praz » ?
Les Praz, c’est le chalet de montagne où ma famille estivait son troupeau en Suisse. Quarante-cinq vaches Simmental y séjournaient de mai à octobre. Pour s’y rendre, les vaches parcouraient 20 km à pied à travers 5 villages. Une pause était effectuée dans chacun des villages afin que les animaux puissent boire à la fontaine. Au dernier village avant d’arriver, la pause servait aussi à ravitailler les marcheurs; gâteaux et verres de vin étaient au rendez-vous, question de se préparer à franchir les six derniers kilomètres où le mot « montée » prenait tout son sens!
Les Praz, c’est un hommage à ma famille qui a quitté la Suisse pour venir s’installer au Québec et établir une nouvelle génération d’agriculteurs. Les Praz, ça représente l’élevage, l’herbe, l’air frais, la famille. Les Praz, c’est un rattachement à des racines familiales profondes, tellement importantes de nos jours.

Comment est-venue l’idée de la livraison de viande à domicile ?
Avec le type de permis que l’entreprise possède, à savoir un permis d’abattoir de proximité, il nous est permis de vendre de la viande directement aux consommateurs à partir de notre boucherie mais également de faire de la livraison.  Nous sommes très conscients que le monde dans lequel nous évoluons va très vite, que nous courons après notre temps et que la livraison à domicile est une manière efficace de gagner de temps, il était clair pour nous qu’il s’agissait d’une avenue intéressante.  Le mot proximité prend tout son sens !

Quels sont les valeurs que vous recherchez pour votre élevage ?
Pour nous, le respect des animaux est primordial. Par ce respect et les soins donnés aux bêtes, nous garantissons une viande d’une qualité exceptionnelle. Nous sélectionnons nos animaux afin d’avoir de bons rendements et une viande bien persillée. Nous privilégions un élevage extensif, où les animaux sont nourris principalement avec des fourrages. Nous respectons le rythme des animaux et n’avons pas recours aux hormones ou antibiotiques de croissance. Les animaux sont gardés à l’extérieur à longueur d’année, l’été au pâturage, l’hiver à l’abri du vent et de l’humidité dans un site spécialement aménagé pour eux. Finalement, les animaux ne font qu’un court trajet entre la ferme et l’abattoir, un facteur supplémentaire de respect et de bien-être animal.

Vous vous définissez comme une entreprise familiale, quel rôle et quelle importance jouent les différents membres de la famille?
Chaque membre est important.  Au niveau de nos enfants, ils participent aux travaux à la ferme, mais également à la boucherie, la plus grande peut s’occuper de la boutique, celle du milieu aime bien emballer et étiqueter les paquets de saucisses et la plus jeune… elle veut évidemment tout faire !  Il n’est pas rare, que vous croisiez nos enfants le samedi à la boutique !  Dans un sens plus large, la famille est aussi très présente.  Nous avons un modèle d’affaires un peu particulier pour la ferme car nous sommes propriétaires des animaux et des équipements, mais pas du fond de terre, ce dernier appartient à mes parents.  Aussi, mon père et mes frères nous donnent beaucoup de coup de main pour les travaux et ma mère m’aide au niveau de la comptabilité et vient aussi donner son coup de main à la boucherie.  En fait, Des Praz c’est une grande famille !

 Une viande sauvage préférée?
Aucune…on mange du bœuf !

About the author / 

Guillaume Gonzalez