Actualités, Ontario

Chronique 100% Témis: Jonathan Jensen-Lynch (Vers-Forêt)

0 128

Le Journal Le Reflet, en partenariat avec CKVM et TV Témis, est fier de vous présenter 100% Témis. ne manquez pas les lundi à 19h, et ce, jusqu’au 30 octobre, le talk-show 100% Témis à TV Témis. En complément au contenu de l’émission, le Reflet vous présente cette chronique sous forme d’entrevue question-réponse.

Qu’est-ce qu’un PFNL?
C’est un Produit forestier non ligneux, c’est-à-dire que c’est un produit que l’on retrouve en forêt (sauf le bois) qui est d’intérêt culinaire, pharmaceutique, médicinal ou décoratif. Par exemple, les champignons sauvages, les petits fruits, les plantes avec lesquelles on fabrique des huiles essentielles, le sirop d’érable ou les sapins de Noël sont tous considérés comme des PFNL.

Quelle est la place des PFNL au Témiscamingue?
Le Témiscamingue regorge de PFNL, le défi est d’aller les chercher. Pour cela, il faut un réseau de cueilleurs formés et disponibles, de même qu’une bonne coordination. La porte est grande ouverte, car le marché est en pleine effervescence. Nous ne suffisons présentement pas à la demande.

Y’a-t-il un développement vers une « gastronomie forestière » à base de PFNL ?
De plus en plus, les chefs intègrent les PFNL dans leurs plats et ajoutent, par le fait même, une touche régionale de même que des arômes et saveurs « exotiques ». De plus en plus de gens les utilisent, au quotidien, dans leurs recettes, en substituant un ingrédient courant par un PFNL. Aussi, j’aimerais beaucoup développer le mycotourisme et établir des partenariats avec des restaurateurs locaux, pour compléter une initiation aux champignons sauvages en forêt par une expérience culinaire en restaurant.

Quel est ton produit le plus vendeur? Pour quelle raison?
Je dirais que les boutons de marguerites sont un produit vedette. C’est un produit très couru et nous n’arrivons à en produire qu’une petite quantité étant donné qu’ils sont cueillis à la main dans une période de temps assez restreint.  Ce n’est peut-être pas notre plus gros vendeur en termes de vente totale, mais il est très en demande!

Une idée de recette avec ce produit?
Les boutons de marguerites sont utilisés un peu à la manière des câpres pour agrémenter une salade, un filet de poisson, un tartare ou disposer sur un canapé. Je vous recommanderais de les essayer sur vos filets de truites mouchetées en papillote, sur le BBQ, et pourquoi pas en profiter pour hacher quelques pousses d’épinettes avec un peu d’aneth. Tant qu’on y est, pourquoi pas avec quelques chanterelles!

About the author / 

Guillaume Gonzalez