Actualités, Arts & Culture

Un club de lecture féministe voit le jour

0 127
Crédit photo: Mathilde Mantha

 

C’est Mathilde Mantha, membre de la collective du Centre de Femmes, écrivaine et grande amatrice de littérature, qui est à l’initiative du projet. L’idée est de parler des enjeux féministes au travers d’un intérêt commun, celui de la lecture. La jeune femme a d’abord sondé l’intérêt sur le réseau social Facebook et en moins de deux heures ce ne sont pas moins de 50 personnes qui ont manifesté leur intérêt, autant femmes que hommes. « C’est un groupe ouvert […] je ne m’attendais pas à autant de réactions. Au début j’ai posé la question aux femmes, mais ce n’est pas exclusif, c’est ouvert aux hommes. Si certains sont intéressés par la littérature féministe alors pourquoi pas? », raconte Mathilde Mantha.

Les enjeux du groupe sont d’offrir un lieu de discussion autour de la littérature et de la condition féminine et de mettre les participants(es) en contact avec différents genres littéraires. « On peut lire des romans, mais pas seulement, il peut y avoir de la poésie, des romans graphiques. Ce sera accessible à toutes et à tous », reprend la jeune féministe. Elle ajoute qu’il y aurait possibilité de s’associer avec le Réseau-Biblio pour des prêts de livre pour les rencontres, qui seraient idéalement mensuelles. Les rencontres se voudraient aussi mobiles afin de couvrir le territoire et ne pénaliser aucun(e) membre du groupe. Les personnes intéressées peuvent se manifester auprès du Centre de femmes ou bien rejoindre directement le groupe Facebook : « Cercle de lecture féministe Témis ».

About the author / 

Guillaume Gonzalez