Actualités, Arts & Culture

Coup d’envoi de la BIAM 2018

0 111

C’est le 8 juin dernier qu’avait lieu le vernissage de la 14e édition de la Biennale internationale d’art miniature de Ville-Marie à la Galerie du Rift.

Une température radieuse attendait le grand public pour l’ouverture de la BIAM. Sous soleil éclatant, la grande famille Marchand avec Yves, puis Guy et ses filles ont rythmé l’ouverture de cette édition 2018 pour le bonheur de tous. Même Mario Peluso a fait une apparition surprise pour entonner son célèbre titre « Témiscaming’ ».

Du côté de l’exposition, un véritable travail de fourmi a été livré autant du côté des artistes que du côté de l’organisation : 400 œuvres dans le format 3×4 pouces, 255 artistes provenant de 21 pays, le tout mis en valeur par de magnifiques guirlandes d’ampoules vintage.

 Le jury exclusivement féminin, composé de Karine Berthiaume, Pascale Archambault et Virginia Pésémapéo-Bordeleau a livré son verdict officiel en dévoilant les gagnantes et gagnants lors de la cérémonie protocolaire du 9 juin. « Nous avons été frappées par la thématique récurrente mettant en relation la condition humaine et les préoccupations touchant l’environnement. Certaines des pièces primées témoignent de solitude, de maladie, de l’éthique alimentaire, de conscience sociale », déclarent les 3 membres, de concert.

Il est à noter la présence des influenceurs Mathieu St-Onge (artiste multidisciplinaire, vlogueur et chroniqueur radio) et Cassiopée Dubois (vlogueuse et créatrice du site Néorurale.ca), présents exceptionnellement pour couvrir l’événement afin de lui permettre de rayonner encore plus au-delà de la région, notamment via les réseaux sociaux.

Photo: vue d’ensemble des œuvres de la BIAM

About the author / 

Guillaume Gonzalez