Actualités

La démographie, enjeu prioritaire au Témiscamingue

0 375
Les membres du comité avec leur charte signée.

 

C’est le mardi 10 octobre qu’avait lieu le lancement de la Planification stratégique du Témiscamingue 2018-2022 en présence des 2 comités (principal et d’écriture) ainsi que de nombreux invités.

L’enjeu principal qui ressort de ce nouveau plan est la démographie. Actuellement, les statistiques prévoient la perte de 500 personnes pour le Témiscamingue d’ici 2022. Les membres du comité souhaitent faire mentir les statistiques et même renverser la tendance en se fixant l’objectif d’un solde migratoire positif de 500 personnes durant ce même laps de temps.

Cette planification stratégique, qui en est à sa 3e rédaction, se veut plus concise en se concentrant principalement sur 5 grands axes (pouvoir de séduction, promotion/attraction, accueil/rétention, économie/emplois et formation) répartis à travers 17 actions précises. Il est à rappeler que la première planification comportait elle 250 actions. « On souhaitait un plan plus épuré. Le comité est le même depuis la première planification, ce sont des gens très impliqués. Au fil des années, la confiance et la collaboration des partenaires ont rendu le travail plus facile », déclare Nadia Bellehumeur, directrice de la Société de Développement du Témiscamingue et membre du Comité de la Planification stratégique.

Afin d’aider à remplir ces objectifs, l’ajout d’une nouvelle ressource, en la personne de Catherine Drolet-Marchand, chargée de projets en démographie, a été introduite devant l’assistance. L’expertise de madame Drolet-Marchand en tant qu’ex-agente de migration Place aux Jeunes viendra certainement aider à la réalisation des défis de la Planification stratégique.

La population sera vivement sollicitée à la mise en œuvre de cette planification stratégique. Pour preuve, une « charte de partenaire engagé » a même été rédigée afin de sensibiliser davantage les Témiscamiens aux défis des prochaines années. « La nouvelle planification est innovante, simple et facile à comprendre. Mais c’est juste du papier tant qu’on ne s’implique pas », lance Arnaud Warolin, préfet de la MRC de Témiscamingue et membre du Comité de la Planification stratégique.

Une tournée organisée par Mylène Grenier, conseillère en développement des collectivités à la SDT et coordonnatrice de la planification stratégique, débutera prochainement. Elle aura pour but de rencontrer les différents organismes et entreprises du Témiscamingue afin de discuter de la mise en place de la planification 2018-2022.

About the author / 

Guillaume Gonzalez