Actualités

Des citrouilles et des sourires

0 348

La ferme chez Lyne et Sylvain, à Lorrainville, offrait la chance aux gens qui le désiraient de pouvoir cueillir eux-mêmes leurs citrouilles d’Halloween pour une troisième année consécutive. C’est plus de 1000 personnes qui ont participé à l’autocueillette du 7 octobre dernier et aux diverses activités présentes sur place.

 

Tout a commencé au printemps 2016, lorsque Lyne Bergeron et Sylvain Bélanger, les propriétaires de la ferme chez Lyne et Sylvain, ont décidé de planter plus de citrouilles que de coutume. À l’automne, l’abondance était telle qu’ils n’arrivaient pas à trouver preneur pour les citrouilles. Ils annoncèrent donc une vente de leur surplus le lundi férié de l’Action de grâce. C’est le début du coup de cœur, la vente a été très rapide et les gens désiraient une seconde édition, puis une troisième. « Tout le long de cette année, on nous posait des questions à ce sujet. Les gens voulaient participer », mentionne madame Bergeron.

 

L’autocueillette de citrouilles est un projet de famille. Les enfants des propriétaires s’impliquent beaucoup dans l’événement le jour même et aident un peu toute l’année. « Ce qui est magnifique dans tout cela, c’est la générosité dont font preuve les associés et les bénévoles de notre événement », précise la copropriétaire, Lyne Bergeron.

 

Plusieurs nouveautés attendaient les visiteurs cette année. Vu la popularité grandissante de l’événement, un nouveau champ a été cultivé à cet effet. Compte tenu de la distance entre le champ et le centre des attractions, ils ont réfléchi à un système de navettes. MCK Temiskaming Shores ont offert les tracteurs et ils ont même offert un tracteur-jouet pour un tirage au profit du Centre de Prévention du Suicide du Témiscamingue qui a amassé la somme de 1 055 $. Un coin pour les enfants avait été aménagé avec maquillage. Le marché public était également sur place pour la vente de différents produits. Finalement, le photographe professionnel Jean-François Girard était présent pour immortaliser le moment pour les participants qui le désiraient. Bien sûr, la fermette ainsi que le diner de hot-dogs, au profit du Centre de prévention du suicide, étaient toujours présents cette année. La vente de nourriture a réussi à amasser la somme de 2 445 $. « C’est important pour nous de soutenir cet organisme. Cette année, nous sommes heureux et fiers de leur remettre la somme de 3 500 $. » conclut Lyne Bergeron.

 

Crédit photo : Horizon Drone

About the author / 

Claudelle Rivard