Sports & Loisirs

Du Slo Pitch sous le soleil

0 417

Du 6 au 13 avril derniers avait lieu la Classique République Dominicaine 2019 de Slo Pitch à la Casa Marina Beach Resort Hotel en République dominicaine. Il s’agit d’un tournoi organisé par des Québécois dans le sud, dans une formule « tout inclus ». Une Témiscamienne, Cathy Bougie, a vécu l’expérience avec une équipe de Rouyn-Noranda cette année.

Il s’agissait de la deuxième édition de ce tournoi comportant trois catégories, hommes, femmes et mixtes. Pour madame Bougie, c’était sa première expérience à ce tournoi, car elle a été invitée par l’équipe Agnico Eagle, qui comporte également une Témiscamienne d’origine, Chantale Gauthier. « Cette équipe avait décidé de participer à ce tournoi pour vivre l’expérience offerte par la Classique République Dominicaine. Le but de ce tournoi est aussi de servir de camp d’entrainement avant la saison estivale pour des équipes québécoises », partage Cathy Bougie. C’est donc un tournoi plus axé sur l’expérience et le plaisir même si, cette année, elles ont senti le niveau de compétition augmentée. Ce sera sûrement encore plus compétitif l’année prochaine, selon elles. « Nous partions vraiment là-bas pour avoir du plaisir, mais nous nous sommes rendu compte que c’était plus difficile que ce à quoi nous nous attendions. Nous avons réussi à terminer en première position de notre division », avoue madame Bougie.     

« Il s‘agissait vraiment d’une belle expérience. Elle est unique également, car il s’agit d’une autre culture et nous jouons contre des équipes locales et le calibre est très bon », affirme madame Bougie. Cependant, il y avait tout de même quelques aspects négatifs. Par exemple, les températures, surtout en après-midi, devenaient très chaudes. De plus, le terrain de jeu n’était pas idéal et moins adapté que ce à quoi elles étaient habituées au Québec. Dans leur catégorie, il y avait six équipes. Deux venaient de la République dominicaine, deux de Montréal, une de Gatineau et la leur de Rouyn-Noranda. Un autre aspect négatif du tournoi était de que les équipes de la République Dominicaine ont perdu par forfait, car elles ne se sont pas présentées lors d’un match. Somme toute, l’expérience était très intéressante, plaisante et elles ont été bien accueillies. « Si l’opportunité se présente, j’aimerais beaucoup y reparticiper. La Classique est sur trois jours, il y a donc un côté touriste également à ce tournoi et on en a bien profité » ajoute Cathy Bougie. Plusieurs activités permettent les échanges entre ces personnes qui partagent la même passion, dont une soirée de remises de prix. « Il est intéressant de voir comment le sport peut nous permettre de vivre de belles aventures. Nous sommes très fières et satisfaites de notre expérience », explique Cathy Bougie.   

About the author / 

Claudelle Rivard