Actualités

Émilise Lessard-Therrien l’emporte pour Rouyn-Noranda-Témiscamingue

0 261

C’est avec une majorité de 506 voix que la candidate pour Québec Solidaire, Émilise Lessard-Therrien, a été élue députée de la circonscription Rouyn-Noranda-Témiscamingue. Première témiscamienne depuis 1981 à être élue dans la circonscription, elle sera également l’une des plus jeunes élus à l’Assemblée nationale.

C’est le 1er octobre que les électeurs étaient invités à aller voter entre 9 h 30 et 20 h. « Nous avons fait le tour des bureaux de vote du Témiscamingue », explique Émilise Lessard-Therrien « nous voulions remercier les employés présents pour leur travail ». Ces journées de travail atteignent facilement les douze heures. En fin d’après-midi, elle s’est rendue à Rouyn-Noranda pour continuer la tournée des bureaux de scrutin. Lorsqu’ils sont arrivés au local électoral, environ 115 personnes étaient présentes pour suivre la soirée. Tout du long, les gens ont continué à arriver pour se rendre à environ 200 personnes présentes pour l’annoncement du vainqueur pour la circonscription Rouyn-Noranda-Témiscamingue au local électoral de Québec Solidaire (QS). « Ça été une soirée très excitante », précise madame Lessard-Therrien.

Aux alentours de 8 h 40, Jérémy G. Bélanger, pour la Coalition Avenir Québec (CAQ), détenait la tête, suivi par Luc Blanchette, pour le Parti Libéral du Québec (PLQ), et ensuite on retrouvait Émilise Lessard-Therrien (QS). À sa suite, et dans cet ordre, il y avait Gilles Chapadeau, pour le Parti Québécois (PQ), Jessica Wells, pour le Parti Vert du Québec (PVQ), Guillaume Lanouette, pour le Parti Conservateur du Québec (PCQ), et Fernand St-Georges, pour Citoyens au Pouvoir (CP). À 8 h 50, madame Lessard-Therrien (QS) se classait à la suite de monsieur Bélanger (CAQ). Luc Blanchette (PLQ) était désormais troisième. Même après le dépouillement de la moitié des bureaux de vote de la région, madame Lessard-Therrien était toujours bonne deuxième. C’est dans les alentours de 21 h 30 qu’elle a pris une avance serrée (34 voix) sur Jérémy G. Bélanger (CAQ). Une dizaine de minutes plus tôt, Gilles Chapadeau (PQ) se retrouvait 3e en nombre de votes, en avant de Luc Blanchette (PLQ), maintenant 4e. « Nous savions que les résultats seraient serrés », précise madame Lessard-Therrien « mais nous pensions plutôt que le combat serait entre Québec Solidaire et le Parti Québécois ». La candidate pour Québec Solidaire a conservé son avance avec un nombre de votes très serré entre la Coalition Avenir Québec et son parti. « Ça nous a grandement surpris d’avoir une majorité de 506 voix au dépouillement final », ajoute-t-elle.

Le 2 octobre, après une courte nuit, la nouvelle députée se dit épuisée, mais heureuse. « Ça n’a pas été une victoire facile », explique Émilise Lessard-Therrien « elle en est d’autant plus méritée ». « Je pense que le Témiscamingue a fait une grande différence dans les résultats », ajoute-t-elle. Déjà, le travail commence pour elle. Elle rencontrera les députés élus de son parti et l’équipe décidera de la suite des choses avant de siéger à l’assemblée nationale. « Comme il s’agit d’un remaniement majeur de gouvernement », explique-t-elle « il est bien possible que nous ne siégions pas avant les fêtes ». Madame Lessard-Therrien ne chômera pas pour autant. Déjà, elle reçoit des appels des maires et mairesses de sa circonscription et pourra se pencher sur les dossiers locaux.

About the author / 

Claudelle Rivard