Actualités

Investissements majeurs à la maison du Frère-Moffet

1 68

Des investissements majeurs de plus de 105 400 $ ont été faits pour la réfection du bâtiment de la maison du frère Moffet. Les travaux vont bon train et les visiteurs peuvent malgré tout profiter des attraits qu’offre le site patrimonial.

Le toit a dû être changé en plus de plusieurs poutres de soutien. La structure a aussi dû être ajustée puisque des problèmes d’humidité faisaient pourrir le bois. Le défi était de tout rénover en tentant de garder le plus possible le cachet original. Si le plus gros des travaux a déjà été fait, la finition est cependant toujours en court, ce qui n’empêche pas la saison touristique d’être bien amorcée.

Une nouvelle exposition montrant un pan de la culture amérindienne et des relations de ceux-ci avec les Oblats est en vedette cette année. Intitulé Premier contact, il s’agit d’un volet initial d’une exposition en trois parties qui se déroulera sur le même nombre d’années.  Prochainement, une suite présentera la situation d’aujourd’hui, montrant le chemin parcouru dans les relations entre allochtones et autochtones tout en exposant ce qu’il reste de leurs traditions ancestrales. Le projet sera clos par un volet qui se tourne vers l’avenir. Cette division temporelle permettra d’avoir une vision globale des relations entre autochtones et allochtones à travers les époques. Avec Premier contact, la directrice du site Francine Plante souhaite valoriser le patrimoine autochtone de la région tout en rappelant l’histoire des grandes tentatives d’assimilation linguistique, religieuse et culturelle par les Oblats. « Souvent, on enfouit cette partie moins gratifiante de l’histoire. On ne veut pas axer là-dessus, mais c’est une réalité qui a existé et on ne la cachera pas », enchaîne-t-elle. Pour illustrer le tout, documentation et artéfacts seront accessibles aux visiteurs.

Dans le cadre de l’exposition, un tipi a été érigé. Peinte par des artistes amateurs et professionnels dans le cadre d’une activité à la Galerie du Rift, la toile représente des chevaux et les couleurs chaudes de Maïakisis, qui signifie, « qui se lève comme le soleil ». C’était ainsi que les Amérindiens nommaient le Frère Moffet.  Il y a aussi un large bandeau bleu pour faire un clin d’œil à la démarche Culturat.

L’invitation est lancée : c’est dans un bâtiment rénové que l’équipe de la Maison du Frère-Moffet vous attend pour la saison touristique 2015!

About the author / 

Collaboration spéciale