Actualités

La culture pour tous à Témiscaming !

0 103

Pour souligner les Journées de la culture, le musée de la gare de Témiscaming a organisé des activités pour tous les âges. « Depuis 4 ans que je dirige le musée de la gare, nous sommes les seuls à Témiscaming à faire la promotion des Journées de la culture avec des activités adaptées au public. Les adultes, les adolescents et même les enfants trouvent leur compte », a expliqué Marie-Pier Valiquette, directrice du musée de la gare.

Pendant trois jours consécutifs, le musée de la gare a accueilli plus d’une cinquantaine de personnes qui ont participé aux activités d’initiation à l’improvisation, de musique et de théâtre. Les ateliers d’initiation à l’improvisation ont été réalisés par Hélène Jagger pour les adolescents et les adultes. Ces ateliers ont permis aux participants de découvrir le monde de l’improvisation (la maîtrise du corps, la confiance du groupe, le développement de l’imaginaire) et les techniques de construction d’histoires et de personnages. Le samedi 28 septembre dernier a eu lieu la clôture de l’exposition d’été de Félix B. Desfossés. L’artiste s’est associé au producteur de rythme Carl-Eric Simard-Descoteaux pour créer cette journée un mini-album de hip-hop instrumental à partir d’échantillons sonores saisis sur des vinyles enregistrés par des artistes d’Abitibi-Témiscamingue. D’autres artistes peuvent aussi ajouter leur voix sur ce mini-album qui est disponible ici https://mrsante.bandcamp.com.

 Les enfants de 3 à 6 ans ont aussi joui des mêmes joies des Journées de la culture comme les adolescents et les adultes, en participant au théâtre de proximité Luminuciole et les bas perdus. Ce spectacle a été créé par Solène Bernier, Stella Raymond, Lilyanna Brosseau et Sophie Lessard. Il résulte de l’exploration libre des enfants à partir d’objets recyclés. Les artistes se sont inspirés de la spontanéité, de l’intuition et de la capacité d’émerveillement des enfants qui ont fameusement exploré le thème du fluxisme, qui signifie changement. Le changement qui peut s’opérer dans la façon d’agir, l’état d’esprit, etc. « Les enfants ont embarqué facilement dans le décor. C’était une belle expérience pour eux. C’est rare d’avoir une offre culturelle de ce genre pour cette catégorie d’âge », a conclu madame Valiquette.

La direction du musée de la gare promet plusieurs autres activités l’année prochaine et espère, encore une fois, une grande participation aux journées de la culture l’automne prochain.

Crédit photo : Le musée de la gare de Témiscaming

About the author / 

Édith Kpodékon