Actualités

La réutilisation à son meilleur

0 432

Les Ambassadeurs Zéro Déchet de l’Abitibi-Témiscamingue, un mouvement de plus en plus populaire sur Facebook, testent une première édition d’économie circulaire sur l’ensemble de notre territoire jusqu’au mois de juin prochain. Le principe est simple; utiliser les déchets des uns pour servir les autres et le faire en région pour limiter le transport.

« C’est un principe qui nous tenait à cœur car cela permet de revaloriser des objets que nous mettrions à la poubelle ou au recyclage. La réutilisation de ces objets permet de diminuer l’impact écologique dans la création de nouveaux objets, la gestion des déchets, leur retransformation et leur transport », exprime Ariane Lampron, membre du mouvement Zéro Déchet. Tout a commencé lorsqu’Andréanne Caron a initié le projet Ramasse ton sac de lait, où elle invitait la population à remettre ses sacs de lait pour fabriquer des tapis pour les itinérants. « Cela ressemblait beaucoup à ce que nous voulions faire, mais il ne s’agissait que d’un article et les tapis étaient ensuite apportés à l’extérieur de la région. Nous nous sommes donc associés avec elle pour le projet économie circulaire », partage madame Lampron.

La première étape a été de faire appel aux entreprises, aux organismes à but non lucratif, aux écoles ainsi qu’aux particuliers, pour savoir quels objets devraient être ramassés et pourraient être réutilisés. « Au début, nous étions craintifs de la réponse que nous aurions mais, finalement, de 30 à 35 personnes ont répondu à l’appel et tous demandaient entre 1 et 4 objets chacun. Les gens ont été très créatifs pour trouver des façons de revaloriser ces objets », se réjouit Ariane Lampron.

Par exemple, de petites fermettes locales ont demandé les casseaux d’œufs qu’ils réutiliseront jusqu’à ce qu’ils soient brisés, au lieu de les jeter alors qu’ils sont encore en parfait état. L’école primaire de Beaudry organise des activités aquatiques à la fin de l’année et a demandé à la population sa participation pour ramasser des bouteilles de Gatorade avec le bouchon de type jet pour remplacer les fusils à eau, qui sont interdits. Une deuxième fonction tout originale. Chacun des neuf objets de la première édition sera revalorisé. Les objets peuvent être déposés au Cagibi à Ville-Marie, à la Station-service Larochelle de Fabre, au Marché Bonichoix Neveu de Laverlochère et au Dépanneur Béco de Lorrainville. Il y aura une deuxième édition qui suivra. Si vous avez vous aussi des besoins, vous pouvez les contactez et aussi si vous voulez devenir un point de chute.

About the author / 

Claudelle Rivard