Sports & Loisirs

Le tournoi qui lance l’été

0 196

Dans la catégorie femmes, les Softgirls ont remporté le tournoi 9 à 8 lors de la finale face aux Lady Warriors de Winneway

Le tournoi de début de saison de la ligue de Softball du Témiscamingue s’est tenu à Lorrainville les 7, 8 et 9 juin derniers. Après seulement deux semaines de jeu pour la saison régulière, l’ensemble des équipes ne se sont pas encore affrontées et ce tournoi permet à tous de se mesurer les uns aux autres, dans le plaisir et les retrouvailles.

Ce fut une belle fin de semaine avec une température très chaude pour le jeu. La compétition a été populaire, avec une augmentation du nombre d’équipes participantes. En effet, presque toutes les équipes du Témiscamingue y ont participé, avec neuf équipes sur dix pour les hommes et six équipes sur sept pour les femmes.

« Il s’agit d’un tournoi sans bourse et sans coût d’inscription. La mission de cet événement est de bien partir la saison de Softball du Témiscamingue, et c’est pourquoi ce ne sont que les équipes locales qui sont invitées à y participer » explique Stéphanie Migneault-Lemire, responsable du tournoi.

La compétition est amicale, mais vraie et tous essaient de remporter les hommages même si aucune bourse ne s’y rattache. L’événement est couvert par des arbitres fédérés. « Nous désirons également remercier nos commanditaires, le Fromage au Village et la Cabane chez Nan, qui nous ont grandement aidés » ajoute madame Migneault-Lemire.

Cette année, dans la catégorie homme, c’est l’équipe Construction Francis Roy, de Lorrainville, qui a défait les SC Navins, de Béarn, en finale 8 à 5. Pour les femmes, les Softgirls ont remporté le tournoi 9 à 8 lors de la finale face aux Lady Warriors de Winneway. La saison de Softball est donc officiellement lancée et le prochain tournoi local, organisé par les SC Navins, aura lieu à Béarn lors de la fin de semaine des 19, 20 et 21 juillet.

Dans la catégorie homme, c’est l’équipe Construction Francis Roy, de Lorrainville, qui a défait les SC Navins, de Béarn, en finale 8 à 5.

About the author / 

Claudelle Rivard