Non classé, Sports & Loisirs

L’épreuve témiscamienne de la 51e édition du Tour Cycliste de l’Abitibi

0 72

Le vendredi 19 juillet dernier a eu lieu l’épreuve témiscamienne du Tour de l’Abitibi. Le Tour a fait son retour au Témiscamingue après le dernier qui remonte à 2016. Il continue d’être un excellent tremplin pour les cyclistes juniors aspirant aux rangs professionnels. Les 96 athlètes internationaux répartis en 17 équipes ont sillonné les routes du Témiscamingue pendant un peu plus de trois heures. Ils ont parcouru 11 municipalités de la MRC du Témiscamingue, soit 131,5 km. Notre-Dame-du-Nord a été la municipalité hôte pour le départ et l’arrivée des coureurs. Parmi les 17 équipes, 4 sont des équipes nationales, l’équipe canadienne, l’équipe française, l’équipe danoise et celle américaine.

Le Témiscamingue a organisé l’épreuve témiscamienne quatre fois depuis sa fondation en 1968. Cette année, la MRCT a mobilisé six de ses employés pour l’organisation. Dans chacune des 11 municipalités, un représentant bénévole s’est occupé de la recherche et de la gestion des bénévoles. Au total, plus d’une centaine de bénévoles ont contribué à la sécurité des routes. Cette 51e édition est la plus longue de toute l’histoire de la compétition. En effet, à partir de cette année, un nouveau règlement de l’Union Cycliste international autorise les parcours de 140 km au lieu de 120 km les années précédentes. L’épreuve témiscamienne représente cette année la 5e étape sur les 7 étapes du Tour.

« Aujourd’hui c’était difficile. Les conditions météorologiques n’étaient pas très favorables. Il a fait très chaud. C’est quand même notre 5e étape. Il y a la fatigue accumulée. Je suis quand même très fier de ma journée », a mentionné Lucas Cumenal, troisième de l’épreuve témiscamienne et athlète de l’équipe française.   

Pour clôturer cette 5e étape, les meilleurs cyclistes ont été récompensés. Joshua Kench de l’équipe québécoise Vélo club Métropolitain Québecor, a remporté l’épreuve témiscamienne du Tour de l’Abitibi devançant Jackson Kenniburgh, de l’équipe nationale canadienne et Lucas Cumenal, de l’équipe nationale de France. C’est le premier podium du Tour de l’Abitibi sans coureur des États-Unis. L’équipe nationale américaine domine quand même avec le meilleur jeune, le meilleur aux points et le meilleur au classement général. Cette année, des bourses spéciales du territoire témiscamien de 250 $ ont été remises à quatre cyclistes : la bourse Desjardins pour le cycliste le plus persévérant remportée par Josh Kench du Vélo-Club Métropolitain Québecor, la bourse Maison Yvon Champoux BMR pour le meilleur sprinter remportée par Luke Lamberti des États-Unis et les deux bourses de la préfète Claire Bolduc pour le sprint des municipalités remportées par Xavier Guertin, espoir Élite Primeau vélo et à Antonin Souchon de l’équipe française.

La Ville d’Amos ne pourra pas accueillir le prochain Tour de l’Abitibi comme prévu. En effet, le lieu d’hébergement des cyclistes sera en travaux l’été 2020. La Ville de Rouyn-Noranda est officiellement la ville hôte du Tour de l’Abitibi pour l’année prochaine.

Les meilleurs coureurs de l’épreuve témiscamienne. De la gauche vers la droite : Jackson Kenniburgh (équipe nationale canadienne), Joshua Kench (équipe québécoise Vélo club Métropolitain Québecor) et Lucas Cumenal (équipe nationale de France).

About the author / 

Édith Kpodékon