Arts & Culture

Lire, écrire et apprendre

0 211

Le 30 avril dernier en après-midi, les élèves de 2e année de l’école Marie-Assomption ainsi que leur professeure, Manon Dénommée, ont réalisé le lancement d’un livre qu’ils ont rédigé durant leur année scolaire. L’histoire raconte celle d’un chat qui a perdu son maître et qui fait plein de rencontres intéressantes. Il s’agissait d’un beau projet pour terminer ses 33 années d’enseignement en beauté.

Le lancement a été réalisé par les élèves devant élèves et parents. Ils ont commencé par présenter le projet aux personnes présentes, puis a eu lieu la présentation d’une vidéo réalisée par Éric Aumond, dans laquelle chacun des enfants lisait une partie de l’histoire avec, incrustée à ses côtés, l’image du livre de cette partie de l’histoire. L’ensemble de l’histoire et des dessins ont été réalisés par les élèves. Pour ce qui est de la fin, les élèves ne la connaissaient pas, car elle a été écrite par leur professeure et était demeurée secrète jusqu’à cet instant.

L’année passée, madame Dénommée avait mis sur place un projet de lecture où elle ouvrait les portes de la classe pour permettre à des bénévoles de venir faire une activité de lecture aux enfants 30 minutes avant la fin des cours. « Je ne savais jamais combien de personnes seraient présentes, parfois j’en avais une quinzaine et d’autre fois je n’en avais que deux. Les bénévoles partaient avec un élève et nous étions deux pour l’ensemble des élèves restants », explique Manon Dénommée. Elle avait inscrit son projet dans « Ose entreprendre », mais n’avait pas été retenue. Elle l’avait ensuite présenté au groupe local de Persévérance scolaire et Stéphanie Hein a eu un coup de cœur pour le projet. « Je savais que j’allais suivre mes élèves en deuxième année, j’ai donc décidé d’ajouter un deuxième volet à mon projet, celui de l’écriture. J’ai donc contacté une de mes anciennes élèves, Amy Lachapelle, pour qu’elle nous dirige dans ce beau projet », raconte madame Dénommée. Les élèves avaient hâte d’aller à l’école pour travailler avec madame Lachapelle.

Le premier projet était très ambitieux, les élèves écriraient une histoire en équipe de deux, ce qui aurait fait plusieurs histoires différentes. « Finalement, gérer une seule histoire était beaucoup plus réaliste et ce sont les élèves qui l’ont décidée de A à Z. C’est lorsque je l’ai lue, presque achevée dans le temps des Fêtes, que j’ai eu un flash de ce que pourrait être la fin » partage Manon Dénommée.

Pour ce qui est des dessins, ils ont décidé de faire des concours comme qui dessine le plus beau Bidule, le chat personnage principal du livre, et le vainqueur a dessiné Bidule sur tous les dessins du livre pour qu’il se ressemble d’une image à l’autre. Avec la composition que les jeunes ont dû faire de l’ensemble du texte du livre, ils ont beaucoup appris, dans le plaisir. « De plus, il était important pour moi que ce soit leur livre à eux. C’est pourquoi chacun de mes élèves a son nom dans le roman, est un des personnages » ajoute Manon Dénommée. Ce sont 52 exemplaires du livre qui ont été imprimés et vendus. « Je tiens aussi à remercier la Caisse populaire Desjardins du Témiscamingue, Stéphanie Hein et Amy Lachapelle pour leur aide précieuse dans ce projet », termine madame Dénommée.

About the author / 

Claudelle Rivard