Actualités, Arts & Culture

Le nouveau bébé de la Loutre

1 220
Crédit photo: Mathilde Mantha

 

Une fois de plus la troupe de théâtre de la Loutre aura confirmé sa réputation en faisant salle comble pour les 3 représentations de son spectacle annuel. Sa 24e production présentait la pièce de Pierre-Yves Lemieux intitulé « En attendant bébé ».

L’histoire de cette comédie raconte celle de Robert, un homme qui vit des jours heureux avec sa femme, Louise, à la veille de leur anniversaire de rencontre. Mais ce cadre paisible va vite se retrouver perturbé, avec l’arrivée inopinée d’un bébé sur le pas de la porte, accompagné d’une lettre laissant supposer une nuit torride entre Robert et une inconnue, 9 mois plus tôt lors d’un party d’Halloween. Soirée dont Robert a bien du mal à se rappeler évidemment. Ajoutez à cela un père lubrique un peu trop envahissant, un frère qui débarque à l’improviste, accompagné de sa nouvelle petite amie américaine et vous comprendrez que le tableau est propice aux quiproquos.

Sur scène, les cinq comédiens s’en donnent à cœur joie afin de divertir et faire rire le public. Si le jeu de Joanne Bergeron est désormais une valeur sûre au sein de la troupe, les nouvelles recrues telles que Michael Darveau et Philippe Marchand-Drolet s’en tirent haut la main. Ce dernier est à mourir lors d’une scène, pourtant quasiment sans dialogue, où il prend un café avec le personnage de Louise (jouée par Joanne Bergeron). Retour gagnant aussi pour Jocelyn Gingras en père un perdu, mais tellement attachant. Enfin mention spéciale à Fannie Poulin, qui ne décroche pas une seule seconde de son rôle, à mi-chemin entre bimbo et psychologue freudienne, usant d’un accent américain des plus drôles.

Une fois de plus, les deux actes défilent à toute vitesse pour notre plaisir et une fois le rideau tombé, on est presque triste de quitter cette joyeuse troupe. Mais on raconte que l’attente pourrait être moins longue que d’habitude… alors êtes-vous prêt pour la 25e production?

About the author / 

Guillaume Gonzalez

  • Célestin Wokgoué

    A travers la pièce de cette joyeuse troupe, j’ai découvert et apprécié l’humour à la québécoise. Ce fut un excellent moment. Hâte de les revoir sur scène.