Actualités

Nouvelle résidence de personnes âgées à Laverlochère

0 188
Daniel Barrette, maire de Laverlochère

Une résidence pour personnes âgées pourrait voir le jour à Laverlochère d’ici 2018, apprenait-on à la dernière séance de la table des maires. Une vingtaine de personnes âgées pourront être hébergées dans cette nouvelle installation de 16 unités de logement.

Un projet semblable avait été mis sur la table en 2013, mais l’incendie tragique de L’Isle-Verte avait retardé le processus de plusieurs initiatives de ce type au Québec. Relancé en 2016 avec de nouvelles propositions, le projet se concrétise.

Le site sera offert par la municipalité de Laverlochère qui entend investir 250 000 $. Le total des sommes à injecter est évalué à 3,2 M$. L’argent proviendra en partie de l’organisme gestionnaire du projet (1,3 M$), de la Société d’habitation du Québec (900 000 $) et du milieu (600 000 $). C’est aussi un projet qui obtient le soutien de la SDT et du Mouvement Desjardins.

Selon le maire de Laverlochère, Daniel Barrette, ce projet répondra à un besoin fortement ressenti à travers la population vieillissante au Témiscamingue. Selon ses informations, seulement à la résidence Lucien Gaudet à Ville-Marie, la liste d’attente frôle 90 noms. C’est sans compter les autres institutions de la région. Le préfet de la MRCT, Arnaud Warolin soutient que plusieurs personnes âgées sont contraintes de s’expatrier hors de la région pour se loger convenablement. Les logements seront accessibles à des aînés de partout sur le territoire de la MRC.

Les résidents seront sélectionnés par un comité d’admission. La clientèle visée est constituée de personnes âgées en légère perte d’autonomie. Parmi les services offerts, il est à prévoir que deux repas seront servis quotidiennement et que de l’entretien ménagé sera exécuté. On prévoit la création de cinq emplois.

 

 

 

 

About the author / 

Mathilde Mantha

Passionnée de lecture, d’écriture, d’art et de culture, elle a fait des études collégiales en littérature. Son désir de relever des défis l’a conduite au sein de l’équipe du journal le Reflet où elle peut contenter en partie, sa curiosité et son avidité d’information.