Actualités, Arts & Culture

Open Studio Libre : un lieu de création pour les artistes de la région

0 76

Depuis 1980, la Galerie d’art du Temiskaming (GAT) joue un rôle central en ce qui concerne la promotion et la présentation des arts visuels dans le nord-est de l’Ontario. L’amalgame d’expositions d’artistes locaux, nationaux et internationaux est à l’origine de la réputation enviable de ce lieu culturel. En plus de sa collection permanente et de son programme d’éducation et de sensibilisation, voilà que la GAT ajoute un nouveau créneau à son offre de services, soit un local gratuit entièrement dédié à la création artistique.

Open Studio Libre, situé au 479, Ferguson Avenue, dans le centre-ville d’Haileybury, est ouvert depuis l’automne 2019. C’est un studio de création situé à Nelson, en Colombie-Britannique, qui est l’inspiration derrière ce nouveau lieu de création. « C’est une directrice de la Galerie d’art du Temiskaming qui a visité ce studio et qui a vu ce qui se passait là. Elle est revenue avec beaucoup d’enthousiasme et elle a poussé l’idée pour qu’on mette ceci en place pour la GAT », explique Melissa Laporte, directrice et conservatrice de la Galerie d’art du Temiskaming depuis maintenant 3 ans. Le conseil d’administration de la GAT s’est réuni à maintes reprises pour que le projet se concrétise. « Il fallait trouver un espace pour le studio et obtenir un financement pour un an sous forme de projet pilote. Après, il nous a fallu trouver un coordonnateur qui avait de l’expérience dans des studios similaires. Nous avons eu de la chance, car Cameron Lamothe [artiste multidisciplinaire originaire du Nord ontarien] voulait revenir en région. »

Open Studio Libre est d’abord et avant tout un endroit où les gens de la communauté peuvent se réunir pour faire de l’art. « Nous voulons encourager les activités créatives dans notre région, car nous savons à quel point elles sont importantes pour notre bien-être », explique madame Laporte. Des ateliers artistiques et d’artisanat sont offerts, mais le local accueille aussi les artistes débutants et d’expérience qui cherchent un endroit pour réaliser leurs projets. « Ils peuvent apporter leur matériel ou utiliser celui qui est disponible au Studio », précise-t-elle.

Club de sculpture, club de crochet, club d’art de l’École catholique Sainte-Croix, ateliers de photographie, de peinture pour parents et bambins et pour décorer le centre-ville d’Haileybury… voilà une belle brochette de groupes et d’activités qui sont déjà au calendrier jusqu’en mars. « En plus de ce qui est déjà à l’horaire, nous organiserons, dans les prochains mois, un cours de peinture acrylique, une activité sociale LGBTQ, des soirées musicales, une soirée de peinture Bob Ross, des présentations sur les droits d’auteur, le cannabis comestible, la culture des Premières Nations, les mœurs et croyances de la Nation Métis, un cours de français langue seconde et une soirée pour les nouveaux arrivants. Tout ça est à l’étape de la planification. Open Studio Libre sera une véritable ruche d’activités. »

Bien que de faibles coûts d’inscription seront exigés pour quelques ateliers, la gratuité demeure tout de même le mot d’ordre pour la majorité des offres, dont celle liée à l’utilisation du studio pour la création de projets personnels. « Nous concentrons nos efforts pour nous assurer que les personnes qui viennent au studio en tirent le meilleur parti. Nous sommes à l’écoute de notre communauté et de ce que les gens aimeraient voir ou faire à l’Open Studio Libre », termine Melissa Laporte.

Open Studio Libre est ouvert à tous du mardi au samedi. Pour connaître les heures d’ouverture et pour suivre les activités qui s’y déroulent, il suffit de consulter sa page Facebook et son compte Instagram.

About the author / 

Dominique Roy