Actualités, Sports & Loisirs

Les Pirates baissent pavillon

0 294

Après un troisième match (2e ronde) remarquable, couronné par une victoire de 6-2 à Bradford, les Pirates recevaient les Rattlers, le mercredi 7 mars, pour une quatrième partie qui aurait pu propulser la formation de Ville-Marie directement en finale de Division Nord de la GMHL.

Malheureusement, les espoirs se sont amenuisés bien vite, les Rattlers, probablement échaudés par leur défaite de la veille, n’ont laissé aucune chance aux Pirates, en terminant la première période avec déjà trois buts au compteur. Trois buts marqués en l’espace de seulement de quatre minutes, tel un coup de massue sur les rouge et noir.

Sur la glace, les Pirates semblent « absents » : nombreuses mises au jeu perdues, passes imprécises, difficultés à sortir de leur zone, relances tardives, rien ne semble passer. La fatigue ne pourrait être le seul facteur puisque Bradford accuse le même nombre de matchs et d’heures de voyage. Ce serait plutôt faute à un manque de cohésion entre les Pirates (certains allant même jusqu’à se chicaner ouvertement) dont profiteront allègrement les Rattlers qui se rajouteront deux points au compteur lors de la deuxième période. En troisième période, le français Maxime Burellier sauvera l’honneur en inscrivant l’unique but des Pirates de la partie, mêmes si psychologiquement leur sort était déjà réglé.

C’est donc vers un cinquième match décisif que les deux adversaires se sont rendus le lendemain à Bradford. Et c’est une toute autre équipe des Pirates qui était sur la glace. Incisive et efficace, se créant de nombreuses occasions dès les premières minutes de jeu. Occasions qui se transforment en ouverture du score de la part des Pirates, par Alex Peeters, en début de deuxième période. L’euphorie sera de très courte durée puisque Bradford égalise moins d’une minute plus tard.

Le reste de la partie sera fièrement défendu des deux côtés, avec un léger avantage de la part des Pirates, mais aucune des deux équipes ne se départagera dans le temps réglementaire. C’est ainsi que Pirates et Rattlers se retrouvent pour la troisième fois en prolongation depuis le début de la série. Prolongation qui sera vite expédiée, avec un but des Rattlers (Sweeney) après 1:43 de jeu, qui les propulsent donc en finale de division nord (demie finale de la ligue) contre les Spartans d’Almaguin.

C’est donc en demi-finale de division (quart de finale de la ligue) que l’aventure s’arrête pour les Pirates de Ville-Marie. Une performance bien au-delà des attentes pour une équipe en expansion, en laquelle beaucoup doutaient encore de sa viabilité, il y a à peine un an.

About the author / 

Guillaume Gonzalez