Actualités

Une rencontre politique à l’école Rivière-des-Quinze

0 144

Le 18 septembre en après-midi, les élèves de 3e, 4e et 5e secondaire de l’école Rivière-des-Quinze ont rencontré les candidats pour Rouyn-Noranda/Témiscamingue. En effet, les quatre principaux candidats, Jeremy Bélanger, Luc Blanchette, Gilles Chapadeau et Émilise Lessard-Therrien, sont venus rencontrer les jeunes et répondre à leurs questions.

 

Les questions étaient posées à tour de rôle à chacun des candidats, en changeant l’ordre d’une question à l’autre. Ils avaient droit à 45 secondes par réponse et, à la toute fin, 2 minutes leur étaient accordées pour se présenter et expliquer aux élèves pourquoi ils devraient voter pour eux. Les candidats ont aussi pu discuter librement et prendre des photos avec les élèves. Par la même occasion, Emma Chevrier, une élève de 5e secondaire, a lancé une capsule Web qu’elle a réalisée avec l’aide de Josée Prévost, une enseignante, et la collaboration de l’école Rivière-des-Quinze. Faire des montages de vidéoclips est une de ses passions et, lorsqu’elle a entendu que madame Prévost voudrait faire un projet du genre, elle s’est proposée pour le réaliser. La totalité de ce processus est réalisée dans le but de conscientiser les adolescents au vote, mais aussi aux discours électoraux et aussi, parfois, aux réponses pleines de vent.

 

Ce sont les élèves qui ont soumis plusieurs questions et Josée Prévost a fait la sélection de dix questions parmi elles. Les questions abordaient les investissements dans les loisirs, l’augmentation du salaire minimum, la connexion Internet et cellulaire sur l’ensemble du réseau, l’agriculture, l’environnement, l’indépendance du Québec, l’immigration, les services de santé, l’éducation et l’avenir des jeunes en région. Elle a, par la suite, bien expliqué la situation de chaque question afin que les élèves sachent exactement de quoi il s’agit lors des réponses des candidats. Ce sont aussi des élèves qui s’occupaient d’accueillir les candidats et de l’animation de la discussion.

 

Plusieurs autres actions sont réalisées pour les conscientiser. Madame Prévost fait le point sur l’actualité avec ses élèves régulièrement et utilise les capsules RAD pour informer les jeunes. Il y aura également une élection le 28 septembre prochain où les élèves vivront l’expérience de vote comme leurs parents la vivront le 1er octobre. Des pièces d’identité au bulletin de vote dans l’isoloir, tout y est. Lors des élections fédérales, une activité semblable avait été réalisée, et les résultats avaient été identiques à ceux de la population. « C’est comme une pratique pour eux », explique madame Prévost, « plus ils commencent jeunes, plus il y a de chances qu’ils continuent à voter une fois adulte ».

About the author / 

Claudelle Rivard