Arts & Culture

Un rêve qui donne au suivant

0 102

Manon Bergeron a réalisé un de ses rêves le 24 novembre dernier en présentant, à guichet fermé, avec une douzaine de personnes, le spectacle « Moi et Compagnie ». C’est au théâtre du Rift à 20 h que commençait l’événement avec Tommy et Maxime Cousineau, Billy Bergeron, Jean-Marc Lupien, Steve Beauséjour, Martin Bernard, Anne Jodoin, Sonia Gagnon, Les Nonnes : Marie-Luce Bergeron, Joanne Bergeron, Sophie Lance et Maude Allain, Alec Lefebvre, Erick Perron, Julie Gagnon et sa chorale de 21 enfants.

 

L’idée est venue d’un profond désir chez madame Bergeron de faire un spectacle. Chanteuse, elle s’est entourée d’une magnifique équipe pour l’accompagner sur scène. Elle a également décidé de ramasser des fonds pour Mission Tournesol par la même occasion. « Mission Tournesol nous a énormément aidés avec mon père, j’ai donc décidé de les aider à mon tour », explique Manon Bergeron. C’est la somme de 6 597 $ que l’événement a finalement remis à Mission Tournesol.

 

La réception du spectacle a été incroyable. La population du Témiscamingue étant très attachée à l’organisme Mission Tournesol, madame Bergeron s’attendait à ce que la salle se remplisse. « Lorsque j’ai su que la salle était pleine, je suis devenue très nerveuse. C’est vraiment à cet instant que le trac a embarqué, je voulais donner un bon spectacle! », ajoute Manon Bergeron. Et ç’a été le cas. Si elle espérait le succès de la vente des billets, l’engouement des personnes présentes a été une surprise. « La foule était survoltée! Les gens étaient très enthousiastes et heureux du résultat », indique-t-elle. Comme elle s’attendait à une grande diversité dans son public, elle a choisi d’interpréter un répertoire très large. De Supertramp à Félix Leclerc, en passant par des classiques des années 60 pour sa mère, Manon Bergeron voulait que les plus jeunes comme les plus vieux s’amusent lors de son spectacle.

 

C’est une première expérience en force pour la chanteuse et organisatrice de l’événement. « J’ai décidé de prendre six mois pour moi, pour réaliser ce rêve », précise-t-elle. Six mois pendant lesquels elle a organisé l’ensemble du spectacle et fabriqué les décors. « Ça été très demandant, je ne m’attendais pas à cela », avoue Manon Bergeron. Ce qu’elle espère, cependant, c’est que son initiative ait donné l’idée à d’autres. « Le Rift est là et il est ouvert aux propositions. C’est important pour chacun d’entre nous de réaliser ses rêves et c’est possible!», exprime Manon Bergeron.

About the author / 

Claudelle Rivard