Actualités, Sports & Loisirs

En route pour St-Tite!

0 457

C’est contre toute attente que le cowboy James Morin, de Laverlochère, s’est qualifié pour le rodéo du 50e Festival western de St-Tite, qui aura lieu du 7 au 17 septembre.

Cette qualification est une surprise pour ce Témiscamien non pas parce qu’on le croyait incapable, mais plutôt parce que lui-même ne s’y attendait pas! En effet, il avait initialement prévu de participer à peu de rodéos. « Ce n’était même pas voulu que j’aille à St-Tite, mais je me suis classé dès le début de la saison […] j’ai ridé à La Sarre et j’ai fait un 8 secondes. Il y avait vraiment une bonne bourse, ça m’a donné un bon de coup de main », avoue-t-il.

Monsieur Morin a ensuite eu autant de succès à d’autres rodéos, incluant ceux de St-Bruno-de-Guigues et Malartic, lui permettant d’accéder rapidement à la 5e place du classement de l’International Professional Rodeo Association. Il est à noter que seuls les 10 premiers du classement IPRA (et 5 autres sur invitations) se méritent leur participation au prestigieux Festival western de St-Tite.

James Morin est le premier Témiscamien à se qualifier pour St-Tite dans l’épreuve de monte de cheval sauvage sans selle (bareback). Il n’en est pourtant pas à son premier rodéo puisqu’il pratique depuis six ans, dont trois années de monte de chevaux sans selle.

Cependant, le cowboy avoue que le rodéo n’est pas une passion facile : « Si ce n’était pas du budget, je serai tout le temps là-dedans! Les inscriptions, la bouffe, l’hébergement, le gaz, ça joue sur le portefeuille. »

Malgré tout, James Morin est excité à l’idée de sa participation au plus important événement de rodéo du Québec. « Je suis vraiment heureux, je vais vivre mon rêve, ça fait six ans que je m’entraine pour ça. Je sais que lorsque je vais rentrer dans la boite une fois, je vais être obligé d’y aller à toutes les années ensuite! » conclut-il, sourire dans la voix.

About the author / 

Guillaume Gonzalez