Actualités

Rubber brulé et boucane noire

0 851

Pendant la première fin de semaine du mois d’août se déroulait la 38e édition du Rodéo du Camion à Notre-Dame-du-Nord. Ce festival en est un assez important pour le village ainsi que la réserve des Premières Nations, car il accueille plusieurs dizaines de milliers de festivaliers venant de partout dans le monde.

 

D’ailleurs, cette année, ce sont plus de 80 000 personnes qui ont assisté aux courses sous la chaleur torride du mois d’août. « Il faisait vraiment chaud, c’était la canicule, mais ça n’a absolument pas empêché le monde de venir voir les courses ! », déclare Daphnée Trépanier, membre du comité organisateur.

 

Le vendredi soir laissait place à des essais libres pour une deuxième année consécutive. « Les essais libres du vendredi soir ont été un réel succès. Pendant deux heures et demie de temps, les gars se pratiquaient dans la côte et on s’est rendu compte que ça attirait beaucoup de monde et qu’ils aiment vraiment ça, car les gens viennent surtout pour voir les courses et ça leur en donne plus pour leur argent », affirme Julien Allaire Lefebvre, directeur général de l’événement. De plus, cette année, le festival avait signé avec la firme Royal Pyrotechnie pour les feux d’artifice. « Les feux de cette année étaient vraiment spectaculaires et je crois qu’ils ont été grandement appréciés par le public ! », poursuit le directeur général.

 

Un terme assez souvent abordé lorsqu’on parle du Rodéo est celui de la sécurité, car à 80 000 personnes dans un petit village d’à peine 1000 personnes, il est logique qu’il y ait certaines anicroches. « Malgré le fait qu’il y avait beaucoup plus de monde cette année, la sécurité a su faire un excellent travail et aucun incident majeur ne s’est produit pendant la fin de semaine », reprend monsieur Allaire Lefebvre.

 

Pour la 38e édition du festival, ce sont plus de 76 coureurs qui ont participé aux courses et 62 camions qui ont été exposés au Show & Shine. En plus des courses et des feux d’artifice, il y avait aussi des spectacles de musique qui mettaient de l’ambiance tout au long du festival, dont celui du groupe Noir Silence le jeudi soir qui a été bien apprécié par les festivaliers.

 

Une autre chose que les festivaliers aiment bien du Rodéo est le tirage annuel. Pour une des premières fois depuis plusieurs années, les 4500 billets du tirage qui étaient en circulation au coût de 100 $ ont tous été vendus.

 

On peut donc dire mission accomplie aux membres du comité et aux bénévoles de la 38e édition du Rodéo du Camion. « Je dirais que cette édition est la meilleure qu’on a eue depuis les 7 dernières années. Elle a été un succès sur toute la ligne ! », conclut Julien Allaire Lefebvre.

 

Crédit photo : Darcy Brisson photographe

About the author / 

Juliette Lefebvre Tardif