Actualités

Scie et Marine Ferron Ltée : Le complice de vos loisirs s’agrandit

0 1290

Le 11 janvier 2019, Scie et Marine Ferron (SMF) coupait enfin le ruban rouge pour l’inauguration de ses nouveaux locaux à Ville-Marie. Moult rénovations ont permis d’agrandir et d’améliorer, et c’est lors de la dernière semaine de novembre que l’entreprise a enfin pu prendre possession de son nouvel espace. « Une trentaine de personnes se sont déplacées pour nous aider à déménager et à nous installer. Grâce à leur générosité et leur aide, nous avons réussi le défi de faire l’ensemble du déménagement en une semaine seulement », partage Fannie Poulin, directrice commerciale et responsable de la publicité pour SMF.

L’agrandissement

Les nouveaux locaux sont spacieux, on peut facilement se promener entre les différents véhicules et présentoirs d’accessoires pour une belle expérience de magasinage. Pour la décoration, Serge Ferron s’est inspiré de grands concessionnaires tout en conservant le cachet vieillot du bâtiment centenaire. L’immeuble étant sur deux étages, ils pourront entreposer les véhicules hors-saison grâce au monte-charge qu’ils ont fait agrandir pour l’occasion. « Nous avons un minimum de véhicules à l’extérieur de nos locaux, ce qui est avantageux car les gens entrent dans le magasin et aussi parce que garder nos véhicules longtemps à l’extérieur peut entrainer des dommages, comme de la rouille. Désormais, notre travail est grandement facilité par la présence des véhicules à l’intérieur de la bâtisse et nous sommes plus efficaces », explique Fannie Poulin. L’étage inférieur offre aussi une grande superficie pour permettre le classement et l’organisation des accessoires plus simples. « Avant, nous devions envoyer les gens à Béarn pour voir nos modèles hors-saison, mais plus maintenant. L’entrepôt de Béarn existe toujours mais sert principalement à l’entreposage de voitures antiques, motos, motorisés, roulottes et bateaux », précise madame Poulin. Le garage est également à mettre dans la liste des améliorations. En effet, ils possèdent désormais un garage avec trois portes ainsi que quatre lifts, l’espace est donc beaucoup plus important que dans leurs anciens locaux.

Bien sûr, parfois tout ne se passe pas comme prévu, comme les rénovations. L’entrée dans les nouveaux locaux devoir avoir lieu en juillet mais a été reportée en novembre à cause de divers contretemps. « Nous avions très hâte d’enfin emménager dans notre nouvel espace. La première fois que je suis entrée, j’étais fébrile », avoue Fannie Poulin. Vu toute l’action que ces nouveautés apportaient, l’équipe s’est adaptée sans même avoir le temps d’y penser.

L’historique

L’aventure de Scie et Marine Ferron a commencé en 1949 lorsque Wilfrid « Albertino » Ferron construit un garage de bateaux qu’il nomme W. Ferron Manufactures sur la rue Principale de Béarn. Son fils, Fernand Ferron, achète le garage avec sa femme Lucette Gaudet Ferron en 1974 et diversifie les articles en vente. Moteurs hors-bord, scies à chaine et tondeuses s’ajoutent à leurs offres. En 1977, l’entreprise déménage et prend officiellement le nom de Scie et Marine Ferron Ltée. En 1992, le couple vend ses parts à son fils, Serge Ferron, et à Stanley Racicot. Des bannières continueront à s’ajouter à l’entreprise ainsi qu’un actionnaire, Bobby Racicot. Pour ses 40 ans en 2017, SMF fait l’acquisition des actifs de Véhicules Bellehumeur et déménage à Ville-Marie. L’histoire de SMF est une histoire de famille et plusieurs employés travaillent au sein de SMF depuis très longtemps. « Serge Ferron n’est pas un patron, c’est un leader ! Il sait toujours nous donner la tape dans le dos qu’il faut et son mot d’ordre serait « on s’essuie et on recommence » plutôt que de nous taper sur la tête lorsqu’il y a un problème », exprime madame Poulin. Le climat de l’entreprise est très familial et possède une belle énergie et une belle folie. « Avouons-le, il faut être un peu fou pour travailler chez SMF, et passionné », ajoute Fannie Poulin.

« C’est bien sûr grâce à la confiance de Claude Gagnon, le propriétaire de l’établissement, que tout cela a été possible. L’aménagement des nouveaux locaux a été un travail de longue haleine et monsieur Gagnon y a participé », ajoute madame Poulin. L’agrandissement facilite l’efficacité de l’équipe qui a toujours à cœur le service client en premier lieu. « Le credo de l’entreprise a toujours été le service à la clientèle et nos clients le ressentent », souligne Fannie Poulin. Le tout a déjà créé un engouement de renouveau et l’entreprise a déjà vendu plus de motoneiges cette année que pendant tout l’hiver de l’année passée.

About the author / 

Claudelle Rivard