Actualités

Se dépasser pour le plaisir

0 645
Crédit photo: Pierre-Philippe Lachapelle

 

Faire le trajet Ville-Marie-Gatineau en vélo en solitaire pourrait paraître tout un défi, préparé bien à l’avance. Pour la témiscamienne Malie Lessard-Therrien, ce n’est ni plus ni moins qu’une décision de dernière minute.

« C’est vraiment venu sur un coup de tête! Je trippe aventure, j’ai passé trois ans en Suisse pour mon doctorat. Je passais mes fins de semaine dans les Alpes à faire de la randonnée, de l’escalade… là je suis entre deux projets, je commence mon postdoctorat en novembre. Je voulais passer mon temps en famille au Témiscamingue. On était entre deux mariages, mes proches étaient tous au travail et je me suis dit pourquoi ne pas me faire une aventure pour moi toute seule », raconte Malie Lessard-Therrien.

Crédit photo: Malie Lessard-Therrien

À la dernière semaine d’août, elle a donc entrepris son périple de 523 kilomètres qui s’est étalé sur six jours. « J’aurai pu le faire en cinq jours, mais j’ai eu des problèmes de crevaison en chemin qui m’ont retardé. En même temps, ce n’était pas une course, je voulais prendre mon temps », déclare-t-elle. La jeune témiscamienne avoue s’être équipée à la dernière minute sans même réfléchir au trajet. Elle n’en était tout de même pas à son premier coup d’éclat puisqu’elle avait déjà rallié la Gaspésie depuis Québec en vélo (mais accompagnée). L’aventurière a beaucoup improvisé son parcours, décidant au dernier moment où elle planterait sa tente chaque soir. « Le vélo est un super beau moyen de transport, ça permet de sentir les odeurs, de voir défiler la route, d’apprécier le paysage et de faire de belles rencontres », déclare la cycliste. En chemin, plusieurs personnes rencontrées l’ont qualifiée de brave de s’aventurer seule. Mais pour elle, ce n’était pas tant un défi puisqu’elle était en terrain connu. L’idée était de profiter de la nature et des paysages.

Elle conclut en confiant qu’elle n’a pas d’autre défi planifié en tête et qu’elle se lancera dans l’aventure quand les occasions se présenteront. Toujours pour le plaisir.

About the author / 

Guillaume Gonzalez