Actualités, Chronique estivale

Témiscaming

0 308

Cet été, notre journaliste fait le tour des municipalités et des communautés autochtones du Témiscamingue dans une expérience immersive qui vise à découvrir et promouvoir la région. Elle invite les lecteurs à visiter et profiter des attraits du Témiscamingue en partageant sur les réseaux sociaux, des photos d’événements, d’activités et de paysages avec le mot-clic #visitetontémis.

 

Témiscaming est une Ville qui ne ressemble à aucune autre. Tout y est singulier à commencer par le métissage des communautés anglophones et francophones, ainsi que de la communauté algonquine de Kebaowek (nous y reviendrons dans une prochaine chronique). Cette caractéristique bien particulière a une influence, oui sur les relations communautaires, mais aussi sur l’architecture de la Ville qui est très anglo-saxonne.

Un Subway dans un wagon de train avec vue sur la chute Gordon, les vapeurs de l’usine qui forme des nuages au crépuscule, les aménagements paysagers, les fleurs partout et les arbustes joliment taillés, l’ambiance festive du Temrose, le Centre et sa grande offre de services… voilà quelques images qui viennent en tête lorsque l’on pense à la Ville de Témiscaming. Le paysage avec le cachet anglais des bâtiments et le côté industriel se marie dans une symbiose inusitée. Il faut dire à cet effet qu’il s’agit d’une Cité jardin qui fait partie des Fleurons du Québec. La ville est effectivement remplie d’espaces verts. Une abondance de lieux pour se ressourcer et profiter de l’extérieur sont accessibles à tous. Une superbe fontaine italienne est aussi installée un peu en marge du Centre-ville. Le lac Témiscamingue fait aussi partie intégrante du décor de la Ville qui offre d’ailleurs quelques magnifiques points de vue, du haut de belvédères.

Bien au-delà du délice visuel, Témiscaming, c’est aussi une Ville accueillante. Il faut se promener au Centre-ville pour y être reçu avec le sourire sincère des passants et des commerçants. Ville de services, Témiscaming jouit aussi d’une offre culturelle intéressante avec notamment la Salle Dottori qui présente plusieurs spectacles annuellement.

Lors de notre passage, nous avons pu assister en direct du Musée de la Gare à une performance de l’artiste locale Natasha Liard qui jouait piano et guitare en plus de présenter quelques-unes de ces propres compositions. Les spectateurs se sont montrés fiers de voir performer une artiste de chez eux. On sent tout de suite les liens étroits qui unissent les gens de cette petite, mais ô combien vivante petite ville.

Le Musée de la gare est un lieu patrimonial qui retrace l’histoire ferroviaire et l’époque de la colonisation. C’est aussi un lieu de diffusion artistique qui profite de la majesté de l’architecture du bâtiment pour accueillir à l’occasion des ateliers, des expositions et des performances. Cet été, on pourra y voir l’exposition d’Imogen Clendinning, artiste ontarienne. Il s’agit certainement d’un incontournable qui est coordonné par la photographe Marie-Pier Valiquette qui y sans doute pour beaucoup dans la diversification des activités et dans la tangente très culturelle que prend le musée.

Témiscaming est une porte d’entrée du Témiscamingue dont la région peut être fière. Avec l’ouverture imminente du Parc Opémican, fort est à parier que bon nombre de touristes arriveront par cette Ville qui a beaucoup à offrir. Il y a encore tellement à découvrir! Quels sont vos incontournables de Témiscaming? Partagez-nous vos photos via les réseaux sociaux avec le mot-clic #visitetontémis.

About the author / 

Collaboration spéciale