Actualités

Le Témiscamingue veut devenir une plaque tournante touristique

0 241

Grâce au Fonds 100M$ du Mouvement Desjardins, le Témiscamingue, via la Société de développement du Témiscamingue (SDT) va bénéficier d’un investissement de 100 000$ et pouvoir, entre autres, se doter d’une ressource pour la coordination de son secteur touristique.

La SDT souhaite ainsi qu’avec l’arrivée du Parc Opémican, le Témiscamingue devienne une plaque tournante aventure/nature. L’idée principale est de pouvoir créer un circuit touristique entre l’actuel Parc d’Aiguebelle à Rouyn-Noranda, le futur Parc Opémican à Laniel qui ouvrira partiellement ses portes le 24 juin prochain, ainsi que le Nord-est ontarien.

Pour se faire, un plan opérationnel, actuellement rédigé par France Lemire, consultante en développement de l’offre plein air chez Tourisme Abitibi-Témiscamingue, sera soumis sous peu à la SDT.

« Ce qu’on veut, c’est vraiment développer de nouveaux services en tourisme aventure/nature. On veut structurer l’offre, soutenir les entreprises en démarrage […] il devrait bientôt y avoir au moins une ressource responsable du tourisme dans notre région. Pas au niveau promotionnel, mais vraiment en développement », explique Nadia Bellehumeur, directrice générale de la SDT et responsable du projet.

Rappelons que le Fonds 100M$ du Mouvement Desjardins vise à soutenir et faire rayonner des initiatives et des projets en lien avec la mission socio-économique du Mouvement Desjardins, et ce sur l’ensemble du Québec et de l’Ontario.

Photo: les partenaires et promoteurs du projet lors de la conférence de presse

About the author / 

Guillaume Gonzalez