Actualités

Les transports collectifs et actifs mis à l’honneur

0 45

Du 17 au 23 septembre avait lieu la semaine des transports collectifs et actifs. Pour cette semaine-là, le Baladeur a décidé de mettre en place certaines actions pour sensibiliser les gens à ces types de transport.

 

Pour l’occasion, le Baladeur a décidé de prendre d’assaut les médias sociaux afin de sensibiliser les gens. Dès lundi, un sondage sur le covoiturage et les pratiques de tout un chacun a été mis en ligne pour faire un topo sur les habitudes des Témiscamiens. Le mercredi avait lieu le concours « En Gang, On Gagne ». Ce concours se voulait un encouragement de plus pour inciter les gens à covoiturer lors de cette journée. Les gens qui le désiraient devaient donc prendre un selfie d’eux et de leurs covoitureurs et la diffuser sur la page Facebook du Baladeur. Le vendredi, cet organisme communautaire a présenté une entreprise, les Ateliers KAMI, qui encourage le covoiturage auprès de ses employés. En effet, les Ateliers KAMI ont innové en achetant des vannettes qui déplacent leurs équipes de nettoyage. Auparavant, chacun se rendait sur le lieu de nettoyage avec sa propre voiture à l’heure prévue. Maintenant, ils se rejoignent tous au bureau avant de partir avec leur vannette en équipe. Finalement, pour la partie des Pirates du samedi le 22 septembre, le Baladeur et les Pirates se sont associés pour offrir un transport collectif à ceux le désirant. Ceux qui s’étaient inscrits pour embarquer avaient un 2$ de rabais sur le billet d’entrée pour la partie. À travers tout cela, le Baladeur a également fait beaucoup de diffusion d’information.

 

Le transport collectif regroupe tout ce qui est transport en commun, c’est-à-dire qu’il y a plus d’une personne dans le transport. On y retrouve, à titre d’exemple, le covoiturage, les autobus et même le transport adapté, car il s’agit d’un transport en commun adapté pour les gens qui ont une limitation. Pour ce qui est du transport actif, on parle de toute forme de déplacement qui n’utilise pas un véhicule à moteur. On parle donc de marche, vélo, planche à roulettes et autres. Anne Villeneuve, directrice générale du Baladeur, nous précise que si les deux sont soulignés dans la même semaine, c’est pour leur apport écologique. « Moins de véhicules sur la route diminuent la production de gaz à effets de serre et autres polluants, voilà pourquoi ils sont désormais regroupés », précise-t-elle.

 

« Il y a beaucoup de services qui sont en place et d’actions qui sont posées, mais il semblerait que ce ne soit pas tout le monde qui les connaît », explique Anne Villeneuve. Un bon exemple est le Baladeur, les gens connaissent l’organisme, mais ne connaissent pas nécessairement tous les services qu’il offre. « Les gens pensent souvent que le Baladeur ce n’est que pour le covoiturage interurbain », précise-t-elle. Le Baladeur offre plusieurs autres services, comme le transport bénévole où des bénévoles sont disponibles pour les transports médicaux aux gens n’ayant pas de voiture ou ne pouvant conduire, pour ne nommer que celui-là.

About the author / 

Claudelle Rivard