Actualités, Arts & Culture, Ontario

Une célébration de Noël et de la langue française à New Liskeard

0 62

Le centre-ville de New Liskeard était plongé dans une ambiance de Noël au temps de la Nouvelle-France les 21, 22 et 23 novembre derniers. La 6e édition du Village Noël Temiskaming réunissait dans ses rues une trentaine d’exposants et artisans, des spectacles, des jeux et des démonstrations à thématique d’époque. L’évènement, qui a attiré environ 10 000 visiteurs provenant d’une rive à l’autre du lac Témiscamingue, représentait une belle occasion pour célébrer les cultures francophone, anglophone et autochtone.

Des habits d’époque, un décor rustique et la présentation de métiers traditionnels : tout y était pour que les visiteurs soient transportés au temps de la Nouvelle-France. Plusieurs activités avaient lieu pour amuser toute la famille. Les plus petits jouaient à un bowling traditionnel fait en bois, alors que les plus grands tentaient d’obtenir le meilleur score au lancer de la hache. Pour Réjeanne Bélisle-Massie, coprésidente du Village Noël Temiskaming, le Village c’est « un évènement communautaire, festif et qui veut rassembler les trois cultures pour qu’on puisse jouer, s’amuser, chanter, danser et manger de la bouffe ensemble. »

Un forgeron, un bâtisseur de canot et des sculpteurs de bois fabriquaient des pièces sur place; une occasion pour les visiteurs de voir ces travailleurs à l’œuvre. Une démonstration de tir à la carabine en a d’ailleurs impressionné plusieurs. À quelques pas du Village, un marché fermier intérieur était organisé où plusieurs artisans et producteurs agricoles affichaient leurs meilleurs créations et produits.

Une trentaine de cabanes en cèdre accueillaient des exposants qui y vendaient des sucreries et des produits d’artisanat. Des spectacles extérieurs mettaient en scène des artistes de la région, dont certains étaient franco-ontariens. La majorité des 200 bénévoles présents tout au long de l’évènement étaient également des francophones. Rappelant que le Village de Noël est né d’une subvention pour le 400e anniversaire de présence française en Ontario, madame Bélisle-Massie a lancé un avertissement : « nous les francophones, on est ici en Ontario depuis 400 ans et on n’a pas l’intention de disparaître. » Le traditionnel défilé du Père-Noël a clôturé les festivités du samedi soir. Les chars allégoriques et les voitures décorées ont défilé devant une foule enchantée pendant un peu moins d’une heure. Les lumières et les personnages de Noël ont su mettre le sourire aux lèvres des enfants présents.

About the author / 

Bianca Sickini-Joly