Actualités

Une distinction méritée à l’unité mère-enfant

0 121

L’unité mère-enfant de l’hôpital de Ville-Marie a reçu le Prix de la sécurité des patientes 2018. Cette équipe de 20 personnes s’est vu décerner cette distinction dans le cadre de sa participation au programme AMPRO (Approche multidisciplinaire en prévention des risques obstétricaux). Ce prix a été remis trois fois cette année à travers l’Amérique du Nord. La remise de cet honneur a eu lieu le 29 mai 2019 lors d’une conférence de presse.

Ce prix vient féliciter l’équipe en place pour ses efforts en lien avec la découverture médicale. « Une approche multidisciplinaire majeure en prévention des risques était de mise. Tout le monde s’est mobilisé rapidement pour identifier comment nous allions faire face, ensemble, aux possibles découvertures médicales en obstétrique attendues sur notre territoire. Très rapidement, tout a été mis en place pour assurer la sécurité des clientèles maternelle et néonatale et particulièrement pour prévenir les risques associés aux longs transferts en ambulance », explique le directeur adjoint du Programme jeunesse au CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue, Mario Racette. Il se réjouit de ce prix qui est une nouvelle positive et inspirante face à la mobilisation incroyable qui a eu lieu à Ville-Marie. Cela montre également à quel point la sécurité des patientes était le point le plus important de cette équipe.

Francine Brisset, consultante pour Ville-Marie chez AMPRO, était présente pour cette remise et a félicité l’équipe pour ce prix prestigieux. Seulement au Québec, 66 hôpitaux et une douzaine de maisons de naissance suivent le programme AMPRO. « Nous les avons également invités, en octobre prochain, à présenter cette approche à la rencontre de la Société des Obstétriciens et des Gynécologues du Canada, afin d’inspirer d’autres équipes qui sont peut-être dans le même contexte », raconte madame Brisset.

L’équipe en place a su, un mois à l’avance, qu’il y aurait trente semaines de découverture en obstétrique. C’est alors que l’équipe a tenté de se préparer pour pallier toutes les éventualités en faisant des mises en situation, des exercices d’urgences ainsi que des retours sur ce qui avait bien et moins bien fonctionné. « Nous avons analysé de nombreuses situations cliniques et les complications potentielles pouvant survenir lors des transferts afin d’identifier les solutions à notre portée. Il fallait être prêt à faire face à toutes les éventualités », précise la chef d’unité multi clientèle et continuum mère-enfant à l’hôpital de Ville-Marie, Marie-Pierre Bizier. Elle tenait également a remercier l’ensemble de l’équipe médicale en obstétrique, les infirmières de l’unité multi clientèle et continuum mère-enfant, les coordonnateurs et infirmières des autres unités de l’hôpital (urgence, bloc opératoire) et la direction du CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue de s’être impliqués dans la démarche et l’Hôpital Témiskaming de New Liskeard pour leur précieux soutien.

About the author / 

Claudelle Rivard