Actualités

Une expérience mémorable pour Mélia Latraverse

0 278

Le 23 novembre, plus de 50 jeunes de Leucan, accompagnés de leur famille, ont assisté à un match des Canadiens de Montréal, au Centre Bell, dans le cadre de l’initiative Le hockey pour vaincre le cancer. Âgée de 9 ans, la jeune Mélia Latraverse de Ville-Marie faisait partie des privilégiés à vivre cette soirée des plus mémorables.

C’est en octobre que les parents de Mélia, Vanessa Neveu et Francis Latraverse, ont reçu l’appel de Leucan confirmant la bonne nouvelle. La famille avait été choisie pour participer à ce match de hockey. Évidemment, l’annonce fut accueillie avec joie et encore plus quand on a demandé à Mélia si elle voulait faire un tour de zamboni entre deux périodes.

La soirée

C’est à 16 h 30 que Mélia, son petit frère Caleb et ses parents étaient attendus au Centre Bell où une petite réception était organisée pour accueillir les enfants de Leucan et leur famille. Des analystes sportifs, dont Dave Morissette, ainsi que les conjointes des joueurs des Canadiens étaient sur place. L’accueil fut des plus festifs et Mélia a reçu un sac rempli de surprises, soit des objets promotionnels à l’effigie des Canadiens de Montréal. À 18 h 30, la famille fut conduite dans une loge. En fait, chaque détenteur habituel d’une loge avait le mandat d’y recevoir une famille. Encore là, l’accueil fut des plus festifs avec nourriture, boissons, bonbons et desserts à volonté. Le propriétaire de la loge a fait preuve d’une grande générosité en remettant à tous un gilet des Canadiens. Mélia et Caleb ont reçu la casquette en plus.

C’est vers la fin de la 1re période qu’une dame est venue chercher Mélia pour le tour de zamboni tant attendu. « Elle était excitée et nerveuse à la fois, mais elle avait très hâte. Quand elle est revenue, elle a dit : « C’était trop cool! Est-ce que je peux y retourner? » Elle était très belle à voir. Elle envoyait la main à la foule avec son grand sourire. C’est un moment qui restera gravé dans nos mémoires », raconte Vanessa, la mère de Mélia. Pour terminer la soirée, une dernière surprise les attendait après la partie. Mélia a pu rencontrer quelques joueurs, se faire photographier avec eux et obtenir des autographes.

Les Canadiens ont perdu 6 à 5 contre les Rangers de New York mais, bien évidemment, ce n’est pas ce qui a retenu l’attention de la petite Mélia. « C’etait full cool et vraiment beau! J’étais contente de pouvoir faire un tour de zamboni. Ce n’est pas tout le monde qui peut faire ça. J’ai aimé aussi rencontrer les joueurs à la fin de la soirée. Ils étaient gentils », se souvient-elle.

Le diagnostic

C’est le 17 mars 2017, alors que Mélia avait 6 ans, qu’elle a reçu le diagnostic de leucémie. Pendant deux ans, elle a enchaîné les traitements de chimiothérapie entre Montréal et Rouyn-Noranda. En avril dernier, Mélia a su qu’elle était en rémission. Elle va bien. Les résultats des derniers examens sont bons. « Les deux dernières années ont été de grosses montagnes russes. Maintenant, nous continuons d’y aller une journée à la fois et nous profitons pleinement du moment présent », précise madame Neveu.

Leucan

Outre le match des Canadiens, Mélia a eu la chance de participer au premier défi des chefs qui a eu lieu en mai dernier, à Val-d’Or. L’événement organisé par Leucan de la région de l’Abitibi-Témiscamingue correspondait parfaitement à ses intérêts puisqu’elle aime beaucoup cuisiner. « Nous apprécions beaucoup ce genre d’événements organisés par Leucan, car ça nous permet de rencontrer des familles qui vivent avec la maladie elles aussi. On peut échanger sur nos inquiétudes, nos bonnes et parfois nos mauvaises nouvelles. On s’aperçoit qu’il peut y avoir encore du positif dans notre vie, malgré la maladie. Le sourire sur le visage de nos enfants nous rappelle, le temps de quelques heures parfois, que nous pouvons encore avoir des moments heureux, même si notre enfant est malade », confie la mère. À la fin du mois de février 2020, le bonheur sera aussi au rendez-vous puisque le rêve d’enfant de Mélia se réalisera. La famille passera une semaine à Walt Disney, un voyage qui s’annonce lui aussi mémorable.

About the author / 

Dominique Roy