Actualités

Une fin de semaine qui a nourri les sens à Ville-Marie

0 305

La Foire gourmande de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-Est ontarien a célébré ses dix-huit années d’existence. L’évènement a eu lieu du 16 au 18 août et a attiré plus de 30 000 personnes tout en transformant la Ville de Ville-Marie. Pour le bon déroulement du festival, les 12 membres du comité d’organisation et l’employée de la Foire gourmande ont commencé les préparatifs depuis l’an dernier. Ils ont reçu l’appui de 5 étudiantes et ont pu mobiliser 600 bénévoles qui ont donné de leur précieux temps à la réussite de cette édition. « C’est le seul événement dédié aux agrotransformateurs. Certes, les marchés publics existent et se développent de plus en plus, mais la Foire gourmande permet aux agrotransformateurs, aux artisans et aux artistes de la région de se faire connaître aux participants. Elle participe aussi au rayonnement économique de notre beau Témiscamingue », a expliqué, Line Descoteaux, présidente cofondatrice de la Foire gourmande. 

La Foire gourmande est devenue mature. Cette maturité s’est ressentie d’une part par le déploiement du site, qualifié par plusieurs comme original et impressionnant et d’autre part par l’ensemble de la programmation gourmande, artistique qui a offert aux visiteurs des possibilités multiples et variées. Les dégustations avec la quarantaine d’exposants, le resto-bar gourmand, la boutique gourmande, le cocktail dînatoire, le souper gastronomique, les cours et ateliers de cuisine, les concours gourmands, la bouffe de rue pendant la nuit ont permis aux visiteurs d’explorer le monde culinaire et de se régaler. Les producteurs et agro- transformateurs ont rivalisé d’ingéniosité dans la création de leurs bouchées et cocktails.   « Les agriculteurs et les agricultrices sont notre dernier rempart pour résister au rouleau compresseur de la standardisation des goûts et l’édulcoration des saveurs et de notre identité. Ils sont les résistants de ce goût unique, de ce qu’on goûte, nous. Plus on soutient une agriculture de proximité, plus on nourrit tout le monde. J’ai vécu la Foire gourmande dans ses extrêmes. J’ai vraiment apprécié l’accueil témiscamien et je reviendrai », a mentionné Christian Bégin, l’invité d’honneur de la 18e édition de la Foire gourmande. Il a remis le Prix du Coup de cœur Développement économique Canada à l’entreprise Nordvie pour l’accueil incomparable et la qualité des produits servis. Les autres prix pour les agrotransformateurs et artisans ont été déterminés par un comité composé des gens du public. L’entreprise Vers Forêt a reçu le Prix de la bouchée gourmande MAPAQ pour sa pancake aux bleuets avec sirop de sapin, le Prix Découverte Tourisme Québec a été décerné à la boucherie des Praz, le Prix Plus beau Kiosque Ville de Ville-Marie a été remis à la Kabane du Panache et le Prix Coup de cœur artisan Patrimoine a été décerné à la Verrerie de la Montagne et à la Collection Purna pour la collaboration dont elles ont faire preuve pour monter leurs kiosques. Le Prix Michel-Leblanc, qui vise à souligner l’apport exceptionnel d’une personne au milieu agroalimentaire a été remis lors de l’ouverture officielle à Denis Nolet du Provigo Ville-Marie.

Dans le souci d’attirer encore plus de visiteurs et de les satisfaire, le comité d’organisation de la Foire gourmande a créé d’autres nouveautés dont la Bière d’la Foire brassée par le Barbe Broue, le cocktail dînatoire, le concours amateur « Les As du BBQ » qui consistait à réaliser le hamburger le plus original avec des produits régionaux. Le concours a été animé par l’humoriste JC Surette. Les gagnants de ce concours sont Darcy Brisson, Mélanie Payette et Jacob Saulnier. Tous les participants ont reçu un tablier brodé « Les As du BBQ » et des ingrédients non utilisés ou restants. Pour diminuer les déchets et pour une conduite écoresponsable, Desjardins a donné à chaque personne qui apporte sa vaisselle, 5 dollars sur son bracelet. La Foire gourmande devient plus verte d’année en année avec 820 kg de récupération, 870 kg de compost et seulement 490 kg de déchets. Le grand prix du tirage 2019, un crédit voyage de 10 000$, a été remporté par Mélanie Milot de La Sarre. Les deux autres gagnants sont Jessica Brouillard de Béarn, 5000$ en électroménagers et Christian Barrette de Lorrainville, 1000$ en argent. Étaient présents pour les spectacles culturels des artistes d’univers musicaux très diversifiés : Jennifer Holub, Mother Nature, Juliette Lefebvre-Tardif et Annabelle Gingras, Woodrock, William Lafrance, Grenouille et la baie du sauvage, Raphaël Dénommé, Galaxie, Alaclair Ensemble, Pop2Rock, les Brothers et Andie Duquette.

« Pour moi, c’est la plus belle des Foires par sa diversité. Les invités et les visiteurs ont été contents d’y participer. On lisait le petit bonheur sur le visage des gens. C’est notre fierté, la fierté du Témiscamingue », a ajouté madame Descoteaux. La Foire gourmande a aussi accueilli une vingtaine d’artisans de la région. L’organisation réfléchit déjà à l’année prochaine, la 19e édition de la Foire gourmande de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-Est Ontarien, qui se déroulera du 14 au 16 août 2020. Les membres du comité du festival promettent plusieurs autres nouveautés l’année prochaine.

Crédit photos : Darcy Brisson Photographe

About the author / 

Édith Kpodékon