Actualités, Arts & Culture

Une nouvelle exposition à la MRC de Témiscamingue

0 57

C’est le 10 mars, sous la formule d’un 5 à 7, qu’aura lieu le troisième vernissage du projet d’exposition d’œuvres d’art de la Commission culturelle témiscamienne, comité consultatif de la MRC de Témiscamingue (MRCT). L’objectif premier de ce projet est d’offrir un lieu d’exposition alternatif aux artistes de la région, soit les salles de la MRCT, afin d’assurer une plus grande visibilité de leur travail. L’événement qui devait d’abord se dérouler le jeudi 27 février fut reporté en raison de la tempête hivernale qui a frappé la région lors de cette journée.

Jusqu’à maintenant, ces lieux ont accueilli les œuvres de Diane Desrochers et de Maria Tremblay. Cette fois-ci, l’exposition est celle de Carol Kruger, de Béarn, une artiste multidisciplinaire qui travaille la sculpture d’argile ainsi que la peinture acrylique et à l’huile. Madame Kruger détient un certificat en arts plastiques de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) et elle a suivi de nombreux ateliers de perfectionnement. Tout en poursuivant sa recherche et son expérimentation des différentes matières, elle participe à plusieurs expositions de groupe et individuelles au Canada, mais aussi en France. D’ailleurs, c’est lors de ces expositions que certaines de ses créations ont su se démarquer.

L’exposition thématique La lumière chez nous est constituée de 15 tableaux. L’artiste se dit particulièrement attachée aux lieux où elle se sent bien et ce sont ces endroits qui deviennent pour elle des sources d’inspiration. Ainsi, les tableaux proposés sont issus de son environnement quotidien où les ombres et la lumière se côtoient en créant des effets chaleureux ainsi que des atmosphères mystérieuses et dramatiques. « J’étais honorée et fière d’être choisie. Ce sont les gens qui travaillent à la MRC qui choisissent l’artiste et le fait d’être choisie me dit qu’ils aiment ce que je fais et c’est toujours un peu ce qu’on désire comme artiste. Je peins des scènes banales, mais intimes, qui me touchent et je le fais par choix et non pour plaire aux spectateurs. Mais en quelque part, j’aime montrer mes œuvres, pour partager ce que je crée, en espérant que c’est au moins intéressant », réagit Carol Kruger.

Les salles où sont présentées les œuvres sont fort achalandées. C’est dans celles-ci qu’ont lieu les Conseils de la MRC, les rencontres des partenaires du milieu municipal et les formations de diverses organisations. Il s’agit d’une vitrine intéressante qui permettra à l’artiste témiscamienne de faire connaître son travail à un public issu d’univers différents. Carol Kruger a eu la chance de présenter sa collection aux élus du territoire lors du Conseil de la MRCT du 26 février dernier. Le grand public est donc convié à ce vernissage le 10 mars, dès 17 h. L’exposition sera en vigueur jusqu’au 22 juin. Un appel de dossier sera lancé en juin en vue de la prochaine exposition qui prendra place dans les salles de la MRCT de septembre à décembre 2020.

Image : Oeuvre de Carole Kruger

About the author / 

Dominique Roy